Référencement Naturel (SEO)

Seo WordPress : 17 astuces Pour booster son Référencement (2019)

Seo wordpress 17 astuces (2019)
Pinterest LinkedIn Tumblr

Seo wordpress 17 astuces pour booster son référencement (2019)

Le SEO WordPress est technique, surtout quand personne ne t’explique comment faire de A à Z, étape par étape.

17 étapes pour booster le référencement SEO de tes articles grâce à WordPress.

Sommaire

Utiliser les bons outils pour votre SEO wordpress

Avant d’optimiser le tiroir près de votre site, il est essentiel de se familiariser avec les outils appropriés pour référencer votre site.

SeoPress

Ce premier outil est une extension WordPress.

Cette extension est SeoPress et dispose d’une version gratuite ici.

Il vous indique si votre référencement est optimisé pour chacun de vos articles.

Il donne également de nombreuses indications, pour vous dire par exemple si:

  • votre mot-clé est suffisamment mentionné dans votre article

  • la longueur de votre article est optimale pour vous positionner sur Google.

  • vous avez suffisamment utilisé de mots de liaison

Google Adwords

Cet outil est proposé par Google pour vous indiquer:

  • le nombre de recherches mensuelles pour un mot-clé

  • le niveau de concurrence du mot-clé

  • le potentiel en terme de Gains (en euros)

Voici le lien : https://ads.google.com/home/tools/keyword-planner/

« J’ai du budget, je souhaite un outil plus approfondi. Cela existe ? »

Dans ce cas, je vous conseille d’utiliser Ahref, qui remplacera facilement Google AdWords.

Cet outil est terriblement efficace pour référencer un site Internet.

Concernant les mots-clés, il indique le nombre de recherches mensuelles ainsi que le niveau de concurrence pour chaque mots-clés.

Il fournit aussi tous les mots-clés d’une page donnée.

C’est notamment intéressant lorsque vous analysez avec attention les articles de vos concurrents, pour trouver des nouvelles idées.

Il propose également de nombreuses autres fonctions, comme la liste exhaustive des liens externes qu’un site possède, mais cela concerne davantage le SEO global et non le SEO spécifique à WordPress.

 

1 – Choisir des mots-clés avec peu de concurrence

Le choix des mots-clés est essentiel.

Il va déterminer si vous allez avoir beaucoup de trafic ou non.

Et si certains mots-clés peuvent être attirants pour votre thématique, il faut d’abord et avant tout regarder la concurrence que vous avez sur chaque mots-clé.

Si vous avez beaucoup de concurrence sur un mot-clé, cela signifie que plusieurs gros blogs sont déjà positionnés sur cette recherche.

Si vous avez un petit blog, vous n’avez donc aucune chance de vous positionner sur ce mot-clé.

En revanche, si vous trouvez des mots-clés liés à votre thématique et peu concurrentiels, ce sont sur ces mots-clés que vous allez pouvoir vous démarquer et vous référencer plus facilement.

 

2 – Choisir des mots-clés très recherchés

Ce point-là va paraître difficilement compatible avec le premier, mais c’est justement la ce point qui différencie les petits sites des sites ayant beaucoup de trafic.

Pour avoir beaucoup de trafic, il faut trouver les mots-clés avec peu de concurrence mais avec beaucoup de recherches sur Google.

C’est la loi de l’offre et la demande.

Si vous vous positionne sur un mot-clé qui a beaucoup de demande et peu d’offre (c’est-à-dire beaucoup de recherches venant d’internautes mais peu de concurrence venant d’articles d’autres blogs), vous allez attirer beaucoup de visiteurs.

Vous pouvez ainsi utiliser Google Adwords pour regarder le nombre de recherches mensuelles, ou l’outil Ahref si vous avez plus de budget.

 

3 – Intégrer votre mot-clé dans votre article

Une fois que vous avez trouvé votre mot-clé avec beaucoup de recherches et peu de concurrence, vous allez le mentionner à plusieurs reprises lorsque vous écrivez sur WordPress.

La première étape est de le mentionner dans votre titre.

L’idéal est de le mentionner au début de votre titre.

Par exemple, cet article que vous lisez actuellement a pour mot-clé Seo WordPress.

J’ai donc décidé de le mentionner au début du titre.

Ensuite, il est nécessaire de mentionner le mot-clé dans votre URL.

Si vous regardez bien l’URL de cet article, il contient mon mot-clé, à savoir Seo WordPress.

Au préalable, formatez vos permaliens dans les réglages.

Enfin, il faut mentionner votre mot-clé à plusieurs reprises au sein de l’article.

Cela permet à Google de bien définir le mot-clé principal de votre article et de mieux vous référencer sur ce mot-clé si votre article est de qualité.

 

4 – Optimiser la méta description WordPress de votre article

En dessous de l’article sur WordPress, vous pouvez indiquer une méta description WordPress en bas de l’article.

C’est la description qui va apparaître en dessous de votre titre dans les moteurs de recherche.

Il s’agit de faire une description courte, environ 150 mots.

En outre, il est essentiel de mentionner au moins une fois votre mot-clé afin de rappeler à Google le mot clé de votre article.

L’extension SeoPress vous confirmera si la longueur de votre méta description wordpress est optimisée.

 

5 – Optimisez vos images

Les images sont essentielles pour avoir un article clair.

Cela incitera vos visiteurs à rester plus longtemps sur votre page.

Cependant, il ne faut pas choisir n’importe quelle image.

Tout d’abord, d’un point de vue légal, il est essentiel de choisir des photos libres de droits et à usage commercial si vous vendez des produits.

Une fois que cela est fait, vous pouvez choisir les photos que vous voulez.

Mais pour optimiser votre référencement, il faut dans l’idéal des photos à taille réduite car des photos trop grande sont lourdes et ralentissent le temps de chargement de la page.

Et si votre temps de chargement est trop long, cela incite très fortement le lecteur à repartir dès son arrivée.

La majorité des internautes ne sont pas sur Internet pour perdre temps et ont donc très peu de patience.

Par ailleurs, je vous recommande de publier la photo sous format jpg (Que vous pouvez obtenir grâce à l’outil gratuit colorSync et iloveimg.com pour changer le format et compresser une photo).

Une fois la photo trouvée, renommez-la avec un des mots-clés de votre article.

Enfin, une fois la photo chargée, indiquez votre nom dans la description de la photo.

Elle pourra se positionner et vous rapporter du trafic en plus de votre article 

 

6 – Avoir un article structuré pour un meilleur SEO wordpress

Il est nécessaire d’avoir un article bien structuré pour optimiser le référencement de celui-ci.

Si le titre 1 est réservé au titre de l’article, utilisez des titres 2 ainsi que des titres 3 pour le structurer.

Aérez votre texte avec des paragraphes qui rendront le contenu plus agréable à lire.

*Important*

Ne jamais utiliser de Titre 1 au sein de votre article. Le titre 1 est fait pour le titre global de l’article et non les sous-titres.

 

7 – Écrivez des articles (très) longs

Au moment de me lancer dans le blogging, je me disais:

« Je vais faire des articles courts et synthétiques, sinon mes lecteurs vont se lasser ».

Grave erreur.

On peut penser en apparence qu’un article synthétique est plus attirant pour le lecteur.

Mais Google pense tout l’inverse.

Selon Google, plus votre article est long, plus il est de qualité.

Il n’y a pas de limite maximum.

Si vous êtes capable d’écrire 10 000 mots sur une thématique, allez-y les yeux fermés.

Bien sûr, dans l’idéal, il faut écrire de la qualité et pas du simple bla-bla pour dire de faire un article long.

Mais si vous êtes capable d’écrire du contenu de qualité, vous pouvez y aller.

Parallèlement la limite minimum pour bien se référencer est de 1850 mots.

« Est-ce grave si je fais 1849 mots? »

Non.

1850 est la moyenne de toutes les études que j’ai suivies.

Ce n’est pas un seuil officiel, mais un nombre pour vous orienter.

Cela peut paraître long.

Mais cela vaut le coup de passer plus de temps à la rédaction de l’article.

Pour que votre article puisse se positionner durant les années à venir et vous apporter de nombreux visiteurs (et donc de nombreux clients potentiels ;)).

8 – Intégrez des liens internes

Intégrer des liens internes permet aux visiteurs de visiter facilement plusieurs pages de votre site ce qui diminue le taux de rebond.

Le taux de rebond est un indicateur fondamental.

Il mesure la quantité de visiteurs qui repartent sur votre site sans avoir consulté d’autres pages que la page sur laquelle ils sont arrivés.

Plus un visiteur visite de pages sur votre site, plus votre site est de qualité.

Et Google le reconnaît.

En outre, le fait d’avoir des liens internes avec des articles optimisés permet de donner de la valeur aux liens internes que vous mentionnez.

 

9 – Intégrez des liens externes

Si les liens internes sont essentiels, les liens externes le sont tout le temps.

Toutefois, il ne s’agit pas de mettre des liens externes aléatoires.

Il faut choisir des liens externes de qualité qui permettront à vos lecteurs d’approfondir avec des sources externes s’ils ont envie.

Et Google adore cela.

Il référence mieux les articles qui ont entre 2 et 5 sources externes de qualité au détriment des articles sans lien externe.

10 – Désindexez les pages qui ne doivent pas être référencées

Google tente de savoir au sein de votre site quelles sont les pages les plus importantes afin de mieux les référencer.

Il est donc essentiel de désindexer les pages qui ne doivent pas être référencées.

C’est le cas de la page Contact ou encore de la page « A propos? »

Cela permet de montrer à Google quelles sont les articles qui doivent en priorité apparaître sur le moteur de recherche.

 

11 – Avoir un nom de domaine sécurisé

Google favorise les sites sécurisés.

Pour cela, vous devez passer votre nom de domaine sous HTTPS, en SSL mais ce n’est pas obligatoire.

Plutôt que de vous expliquer le concept (qu’il n’est pas utile de comprendre), je vous conseille de passer par une extension.

Voici le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/really-simple-ssl/

Installez l’extension, et si votre hébergeur possède le certificat SSL, tout est automatique.

Je vous rassure, la majorité des hébergeurs professionnels l’ont.

C’est le cas de Kinsta que je conseille.

Si tout se passe bien, un petit cadenas suivi de “https” apparaîtra devant votre URL.

12 – Mettre à jour vos extensions

Des extensions anciennes et non mises à jour sont signe d’un site peu actualisée.

Cela nuit à votre référencement.

En outre, cela rend plus facile le piratage de votre site.

Rien de très souhaitable.

Pour mettre à jour vos extensions, allez dans vos Extensions / Extensions installées.

Puis cliquez sur “Mettre à jour” dès que WordPress vous propose de mettre à jour une extension.

Probablement l’astuce la plus facile et rapide à appliquer 

13 – Supprimer les extensions que vous n’utilisez pas

Avoir des extensions que vous n’utilisez pas prend de la place.

Cela peut ralentir potentiellement votre site.

C’est pourquoi si vous avez des plug-ins que vous avez installé dans le passé mais que vous n’utilisez plus, vous devez les désactiver et les supprimer.

Dans l’idéal, il faut avoir le moins de plug-ins possible afin d’alléger au maximum votre plate-forme WordPress.

Comme avec les images, plus vous avez de fichiers et d’extensions d’installé, plus vous alourdissez votre page.

Et cela ralentit votre site.

 

14 – Choisir un thème professionnel et SEO-friendly

Comme toujours, il est possible de choisir un thème gratuit.

Mais la plupart du temps, il est conseillé de se tourner vers les produits et services payants (quitte à payer quelques euros seulement!) car cela rend plus professionnel.

C’est le cas de votre thème. 

Le thème est le design de votre site.

Et si vous avez un thème pro, Google le reconnaît.

Choisissez un thème professionnel, qui s’adapte au format portable et qui correspond bien à la thématique de votre site.

Pour information, un thème qui s’adapte au format portable et tablette s’appelle un thème « responsive ».

*En résumé*

Votre thème doit être :

  • Rapide (Google vous récompensera)

  • Responsive (pour les utilisateurs de téléphone portable)

  • Payant (certains thèmes gratuits restent pro mais la très grande majorité des thèmes professionnelles et performants sont payants).

  • 15 – Indexer votre site sur les moteurs de recherche

Cette étape est cruciale pour avoir de la visibilité sur Google.

Aller vérifier dans Réglages/Lecture que vous allez bien décocher l’option « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ».

C’est très rapide.

Mais si cette option est cochée, vous ne serez pas visible sur Google.

Ce serait bête de faire tout ce travail pour ne pas être visible sur Google 

16 – Faire apparaître le fil d’Ariane

Cette option n’est pas obligatoire pour avoir un référencement optimisé.

Mais de nombreux spécialistes le recommande.

Le fils d’Ariane (que l’on appelle “breadcrumb” en anglais) permet à vos visiteurs de savoir à quel endroit du site ils se trouvent.

Il indique la catégorie et la sous-catégorie où le visiteur, ainsi que le nom de la page.

Il est surtout recommandé pour les sites qui ont de nombreuses sous-catégories.

Mais vous pouvez tout à fait faire le test pour voir si cela rend votre site plus structuré et facile à lire.

Vous pouvez le faire apparaître l’activer dans SEO /Avancé / Fils d’Ariane.

Pour certains, vous pouvez également le faire directement dans les configurations du thème.

 

17 – Incitez les internautes à commenter (et répondez !)

Google adore les sites interactifs.

C’est pourquoi, en fin d’article, proposez toujours à l’internaute de laisser un commentaire pour partager son avis.

Lorsque vous recevrez des commentaires, répondez à l’internaute de façon positive afin de rendre votre site le plus interactif possible.

Si c’est un commentaire négatif ou un commentaire spam (très nocif pour votre référencement !), supprimez-le.

Pour éviter d’avoir des spams, utilisez le plugin Akismet qui est très efficace contre le spam.

Voici le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/akismet/

Seo wordpress 17 astuces pour booster son référencement (2019) : à vous de jouer !

Si vous avez réglé tout cela, votre référencement est encore loin d’être terminé !

Il faut maintenant se référencer sur Google en obtenant des backlinks sur des sites externes de qualité.

Pas de panique, je suis toujours là pour vous guider.

Pour découvrir mes meilleures techniques SEO, consultez cet article.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Comment créer un
Site/Blog WordPress

EBOOK GRATUIT
Comment créer votre site/blog WordPress de A à Z en 2019 (Guide débutant).
TELECHARGEZ VOTRE EBOOK
Guide Debutant (1)
close-link
tempus venenatis Aliquam consequat. ipsum leo. Phasellus neque. libero